Une envie de burger vegan : 3 nouveaux produits testés et comment je les ai préparés

Test de burgers vegans et d’un faux mage en tranche et mes idées de préparation et d’accompagnement.

Il y a des jours comme ça où l’envie de nourriture grasse et réconfortante vous prend dès le matin ! C’était le cas pour moi ce mardi et je n’avais qu’une idée en tête : manger un bon gros burger vegan !

J’avais bien de quoi faire des burgers de lentilles, mais je vous avoue que bien que je sois une grande défenseuse du fait maison, j’ai aussi mes jours de paresse et c’en était un. J’ai donc été faire quelques achats au supermarché et au magasin bio de ma ville.

Je suis notamment revenue avec 2 sortes de burgers végétaliens et un faux mage. Au lieu de simplement vous dire ce que j’en ai pensé, j’ai également décidé de vous montrer comment je les ai préparés.

burger vegan

Avant de vous parler des 3 produits que j’ai testés, un petit mot sur la  » Veganaise  » présente sur la photo : elle ne sera pas testée dans cet article. Pourquoi ? Simplement parce que (comme ceux/celles qui me suivent sur Facebook le savent déjà) je me suis laissée appâter (comme une débutante) par le nom  » Veganaise  » et que je n’ai vérifié les ingrédients qu’une fois de retour chez moi. Résultat : elle contient de l’acide lactique et l’étiquette n’indique pas s’il est d’origine végétale ou animale. Je vais donc envoyer un email à l’entreprise et vous ferai part de leur réponse.

Le burger vegan de Garden Gourmet

J’ai commencé par faire revenir 1/2 oignon émincé dans de l’huile de tournesol. Une fois les oignons bien cuits, je les ai réuni d’un côté de la poelle, et j’ai déposé les burgers vegans de l’autre côté. Une fois les burgers vegans dorés d’un côté, je les ai retournés et j’ai déposé une tranche de faux mage sur chacun d’entre eux.

burger vegan faux mage végétalien.jpg

Pendant que les burgers vegans finissaient de cuire, j’ai préparé le pain.
J’avais acheté un pain aux céréales en précisant que je ne souhaitais pas qu’il soit coupé. Cela m’a permis de couper des tranches de 1 à 1,5 cm sur lesquelles j’ai étalé du ketchup au curry. Sur la tranche du bas, j’ai déposé des tranches de tomate, j’ai ensuite déposé un burger vegan couvert de faux mage sur lequel j’ai réparti les oignons cuits. J’ai refermé le tout avec la tranche du haut, et j’ai fait tenir tout ça à l’aide d’un cure-dent. J’ai placé le tout sur une assiette avec mes frites de patate douce, un peu de ketchup de curry et de la moutarde.

burger vegan garden gourmet

Résultat : je me suis régalée et je pense que c’est un plat idéal quand on n’a pas le temps, quand on a envie de nourriture réconfortante ou quand on invite un septique à notre table (non, nous ne mangeons pas que de la salade, et non nous ne devons pas forcément tirer un trait sur ce qu’on aimait manger  » avant « ).

Le burger vegan bio aux noisettes de chez Delhaize

Ce burger vegan s’approche beaucoup plus d’une galette de céréales que d’un simili carné. J’avais un peu peur que le goût de noisette soit écœurant dans ce genre de préparation, mais pas du tout.

Pour le préparer, je l’ai cuit de la même façon que le burger vegan Garden Gourmet : je l’ai fait cuire à feu moyen dans un peu d’huile. Une fois la première face dorée, j’ai baissé la chaleur de la plaque de cuisson, je l’ai retourné et j’y ai déposé une tranche de faux mage.
Pendant qu’il finissait de cuire, j’ai découpé deux tranches de pain et j’y ai étalé du ketchup au curry accompagné d’un peu de moutarde (j’adore ce mélange). J’ai déposé des tranches de tomate sur une tranche de pain. J’y ai ensuite déposé un burger vegan couvert de faux mage, ainsi que des tranches de champignon cru. J’ai terminé en refermant le tout avec l’autre tranche de pain couverte de sauce, et j’ai fait tenir le tout avec un cure- dent. Je l’ai mangé accompagné d’un autre champignon cru coupé en tranches, du reste de tomate que j’ai coupée en dès et de quelques olives.

burger vegan bio aux noisettes delhaize

Résultat : J’ai aimé son côté léger et sa texture. D’un point de vue pratique, il y avait deux burgers vegans à la noisette dans l’emballage. Lorsque j’ai mangé le premier il n’arrêtait pas de se casser, ce qui n’était pas franchement pratique. Mais je n’ai pas eu ce problème lorsque j’ai mangé le deuxième… lequel avait la texture  » habituelle  » ? Aucune idée.

Quoi qu’il en soit, le problème ne se posera plus pour moi car, si j’ai vraiment apprécié la découverte de ce burger vegan, je pense que je le mangerai différemment à l’avenir. Je le trouve plus approprié pour être mangé accompagné d’une salade et de riz par exemple… et avec des couverts, que pour être mangé en  » fast food « .

Le faux mage Wilmersburger Classic en tranches

Il n’est pas mal du tout pour accompagner les burgers vegans. Il ne fond pas parfaitement, mais suffisamment pour rendre sa texture agréable.

Je l’ai également testé en sandwich froid et là j’ai beaucoup moins aimé. Son goût est top, mais je n’aime pas du tout sa texture qui me semble un peu sèche.

Voilà, vous savez tout sur les 3 nouveaux produits que j’ai testés cette semaine. Pour ceux qui le souhaitent, vous pouvez également retrouver mon avis concernant d’autres aliments végétaliens ici.

N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire pour me dire si vous avez aimé cet article et si vous voulez lire plus d’avis et/ou d’idées d’utilisation de produits végétaliens. 

Ma version des frites de patate douce

Découvrez les bienfaits de la patate douce et apprenez à en faire de délicieuses frites vegans.

La patate douce est peu calorique et regorge de vitamine A et d’antioxydants, et est également une bonne source de vitamine B6 et C. A ce titre, elle remplace avantageusement la pomme de terre, même s’il faut admettre que son goût n’a pas grand-chose en commun avec celui de cette dernière.

patate douce

La première fois que j’ai goûté la patate douce, je n’ai d’ailleurs pas du tout apprécié son goût. Il faut dire que je l’avais  » bêtement  » cuite à la vapeur comme il m’arrive de le faire avec les pommes de terre. Mais depuis, j’ai découvert les frites de patate douce… et depuis tout a changé ! ❤

Ingrédients :

(par personne)

1 patate douce de taille moyenne, 3 CS d’huile d’olive, du sel,  du poivre, de l’ail en poudre et du persil déshydraté.
(Pour ma part, j’ai mis 2 grosses pincées de sel de mer, 1 CS de persil déshydraté, 1/2 CS d’ail en poudre et environ 4 pincées de poivre moulu)

Préparation :

  1. Sortir la grille du four, et le préchauffer à 210 °C
  2. Laver et essuyer la patate douce. La détailler ensuite en gros bâtonnets et les placer dans un saladier.découpe frites de patate douce
  3.  Ajouter l’huile d’olive, du sel, du poivre, de l’ail en poudre et du persil selon votre goût.
  4. Mélanger le tout afin de répartir l’assaisonnement sur l’ensemble des frites de patate douce.assaisonnement frites de patate douce

 

  1. Placer les frites sur une feuille de papier cuisson posée sur la grille. En prenant soin de laisser un peu d’espace entre chacune d’entre elles.cuisson frites de patate douce
  2. Placer la grille dans le four à mi-hauteur.
  3. Laisser cuire entre 30 et 45 minutes selon l’épaisseur de vos frites, puis les retourner une à une et les laisser cuire durant plus ou moins la même période de temps.
    burger vegan garden gourmet
    Ici servies avec un burger vegan, de la moutarde et du ketchup au curry.

    Tadaaaam : vous pouvez maintenant les déguster accompagnées de votre sauce préférée ! Ne vous étonnez si elles ne sont pas croustillantes comme des frites de pomme de terre traditionnelles. Bien que ce soit délicieux de cette façon, je m’interrogeais sur l’absence de croustillant, mais mon chéri, qui a été à Montréal cet été, m’a dit qu’on en vendait à tous les coins de rue là-bas, et qu’elles ne croustillaient pas non plus… me voilà rassurée lol

Ma petite astuce : une fois cuites, les frites sont assez délicates et il m’est arrivé d’en casser en les manipulant à mi-,cuisson. J’utilise maintenant cette pince à barbecue (hé oui… j’ai moi aussi été omni…) et je dois avouer que ça me facilite beaucoup cette étape.

IMG_1326

Voilà j’espère que vous avez aimé, si c’est le cas faites-moi signe en commentaire et je tenterai de vous présenter d’autres recettes à base de patate douce.  😉

 

 

Lasagne vegan aux 3 légumes

La lasagne vegan aux 3 légumes : une recette idéale pour rassasier aussi bien les végétaliens que les omnivores.

L’hiver arrive à grands pas, ce qui me donne très envie de plats qui tiennent au corps et qui réconfortent, et cette envie est renforcée par la nécessité de remplir l’estomac pas végétalien pour un sous de mon nouveau chéri.

Voici une des recettes que je trouve idéales pour combler aussi bien mes besoins de végétalienne qui n’aime pas ce temps tout gris que pour rassasier mon omnivore préféré : la lasagne vegan aux 3 légumes.

lasagne végétalienne aux légumes

Ingrédients pour 4 à 6 portions de lasagne vegan :

Environ 15 feuilles de lasagnes (attention à bien vérifier la liste d’ingrédients, car elles contiennent parfois des oeufs), 1 oignon, de l’huile d’olive, des herbes aromatiques (origan ou basilic par exemple), sel, poivre, sucre, paprika, ail en poudre, 1 brique de coulis de tomate (500 g), 1 boîte de tomates concassées (400 g), lait de soja, 1 courgette, 1 aubergine, 3 carottes.

Préparation de la lasagne végétalienne :

  1. Laver tous les légumes à l’eau claire et essuyez-les.
  2. Couper l’oignon en petit morceaux et le faire cuire à feu moyen dans 2 CS d’huile d’olive.lasagne oignon 1
    Le laisser cuire jusqu’à ce qu’il soit translucide. Ajouter le coulis de tomate et les tomates concassées. Ajouter une pincée de sucre afin de couper l’acidité des tomates, 2 pincées de sel, du poivre, du paprika, des herbes aromatiques et de l’ail en poudre selon votre goût. Laisser mijoter à feu moyen pendant que vous préparez les légumes. (Ne pas oublier de mélanger de temps en temps, de goûter, et de rectifier l’assaisonnement et/ou d’ajouter un peu de sucre si nécessaire). Ne pas trop laisser réduire votre sauce. Celle-ci doit être suffisamment liquide puisqu’une partie du liquide sera absorbé par les feuilles de lasagne durant la cuisson.lasagne sauce.png
  3. Couper l’aubergine en tranches et les déposer sur une assiette avant de les saupoudrer de sel sur leurs deux faces. Les réserver le temps qu’elles dégorgent.

  4. Pendant ce temps, découper les carottes et la courgette en tranches.

    lasagne vegan courgette

    Je le fais habituellement au couteau. [Vous pourriez le faire à la mandoline, mais dans ce cas je vous conseillerai ( à l’étape 8) de mettre plus de tranches de carottes et de courgette par étage, aussi non vous risquez d’obtenir une lasagne aux légumes qui n’aura absolument pas le goût de légumes…]

  5. Dans une poêle à bords hauts, faire chauffer de l’huile d’olive et y faire cuire les tranches d’aubergine après les avoir pressées avec du papier absorbant afin d’éliminer l’excès de sel et l’eau qu’elles auront rendue. Lorsqu’elles sont bien dorées, les réserver dans une assiette couverte de papier absorbant afin d’absorber l’excès d’huile.12355206_10208252971101173_431419114_n
  6. Mettre les carottes dans la poêle et ajouter de l’eau à niveau. Saler. Après quelques minutes, ajouter la courgette et remettre de l’eau à niveau. Quand les carottes et les courgettes sont cuites, les égoutter en conservant l’eau de cuisson. Il est temps de préparer la sauce blanche, puis de dresser.
  7. Dans un poêlon, verser 2CS d’huile d’olive, puis y ajouter progressivement un peu de farine tamisée (environ 1,5 CS) en mélangeant au fouet, pour éviter les grumeaux. Vous devez obtenir une sorte de pâte qui accroche au fouet. Ajouter progressivement l’équivalent d’un verre de lait de soja, puis environ 2 louches d’eau de cuisson des légumes afin de faire la quantité de sauce voulue, tout en mélangeant continuellement au fouet. Salez, poivrez. (Facultatif : ajoutez un peu de noix de muscade et/ou des herbes aromatiques)
  8. Déposer un peu de sauce tomate dans le fond du plat, puis une couche de feuilles de lasagne, et les aubergines. Mettre une couche de sauce tomate, une couche de courgettes, une couche de sauce blanche, et une couche de feuilles de lasagne. Mettre une couche de sauce tomate, une couche de carottes, une couche de feuilles de lasagne. Terminer avec une dernière couche de sauce blanche, une couche de feuilles de lasagne et enfin avec de la sauce tomate.

    Enfournez dans un four préchauffé à 180 °C pendant environ 45 minutes (jusqu’à ce que les feuilles de lasagne soient cuites telles que vous les aimez).

    lasagne vegan cuite

    C’est prêt, bon appétit ! 😉

 

Voilà, j’espère que vous apprécierez cette recette autant que moi. Je vous proposerai également très bientôt ma recette de lasagne sauce bolognaise vegan. En attendant, si vous testez celle-ci, n’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez en commentaire, ou à partager avec nous vos idées d’adaptation.