Poêlée végétalienne chinoise aux légumes et au tofu

Recette végétalienne chinoise à base de tofu, carottes, brocoli, mange-tout, poivron rouge, champignon, etc. A servir avec des nouilles ou du riz.

Vous ne le savez peut-être pas mais, cette année, le Nouvel An chinois tombe le 8 février, c’est-à-dire dans quelques jours. A cette occasion j’ai eu envie de vous proposer une recette végétalienne chinoise que j’ai un peu modifiée pour ne pas devoir acheter trop d’ingrédients spécifiques (même si vous n’échapperez pas à l’achat de sauce soja ! 😉 ).

Comme souvent, je vous propose la liste d’ingrédients pour 2 personnes, mais si vous êtes plus nombreux à la maison, il suffit de multiplier le tout selon vos besoins.

poelee vegetalienne chinoise de legumes et tofu

Ingrédients pour 2 personnes :

2 CS d’huile de tournesol, 2 gousses d’ail, 250 g de tofu ferme, 1 oignon, 2 carottes, 125 g de brocoli, 1/2 poivron rouge, 125 g de champignons de paris, 90 g de pousses de bambou, 125 g de haricots mange-tout, 1 cc rase de gingembre en poudre, 6 CS de sauce soja, 25 g de fécule de maïs ou de pomme de terre, 4 clous de girofle, 1 branche d’étoile de badiane ( aussi appelé anis étoilé / si vous n’en avez pas vous pouvez vous en passer), 8 grains de poivre (ou un peu de poivre en poudre), 1/2 cc de cannelle, 2 cc de sucre, 250 ml d’eau

Préparation :

  1. Égoutter le tofu et le couper en dès.
  2. Faire chauffer l’huile à feu moyen à vif dans une poêle à bords hauts ou un wok, et y faire dorer les dès de tofu salés et poivrés. Quand ils sont bien dorés, les mettre de côté.
  3. Éplucher et hacher l’ail et l’oignon. Laver les carottes et le brocoli. Diviser le brocoli en petits bouquets et émincer les carottes en diagonale.
  4. Faire cuire le tout à feu moyen dans la poêle que vous avez utilisée pour le tofu.
  5. Après 10 minutes, ajouter les mange-tout et mélanger.
  6. 5 minutes plus tard, ajouter les champignons, le poivron rouge, les pousses de bambou, le gingembre, du sel, du poivre, et bien mélanger. Laisser à nouveau cuir pendant 10 minutes environ.

    poêlée chinoise végétalienne aux légumes et au tofu

  7. Pendant ce temps, mixer ensemble la fécule, la sauce soja, les clous de girofle, la branche d’anis étoilé, la cannelle, les grains de poivre et le sucre.
  8. Lorsque les 10 minutes sont passées, ajouter le mélange à base de sauce soja, ainsi que les 250 ml d’eau et les dès de tofu. Bien mélanger et laisser cuire à nouveau pendant 5 à 10 minutes.

    repas complet végétalien chinois

  9. Servir avec du riz ou des nouilles.

Voilà, j’espère que cette recette vous aura plu. Laissez un commentaire si vous voulez plus de recettes végétaliennes chinoises, ou asiatiques pour étendre nos possibilités. N’hésitez pas à partager aussi les photos de vos réalisations, ou vos remarques.

10 gestes pour réduire son empreinte écologique

J’ai choisi des gestes simples, qui ne révolutionneront pas votre vie, mais qui, additionnés entre eux, feront déjà une différence.

réduire empreinte écologique écologieAdopter un mode de vie plus écologique faisait partie des 10 idées de bonnes résolutions que je vous suggérais en ce début d’année. Voici 10 idées de petits gestes à adopter au quotidien, qui vous permettront de réduire votre empreinte écologique sans réellement impacter votre style de vie, et dans certains cas, en faisant des économies.

J’ai volontairement choisi des gestes simples, qui ne révolutionneront pas votre vie, mais qui, une fois additionnés entre eux, feront déjà une différence.

10 gestes pour réduire son empreinte écologique

  1. Débrancher les chargeurs : même lorsque vous ne les utilisez pas, les chargeurs (téléphone portable, ordinateur portable, tondeuse et rasoir électrique, etc.) continuent de consommer de l’énergie.
  2. Pensez à diminuer le chauffage : lorsque vous vous absentez, et dans les pièces que vous utilisez peu.
  3. Dites non aux sacs jetables : nous sommes de plus en  plus nombreux à toujours avoir des sacs réutilisables afin d’emballer nos achats à la caisse lorsque nous allons faire des courses alimentaires (si ça n’est pas encore le cas pour vous, il n’est jamais trop tard pour bien faire 😉  ). Mais combien d’entre nous pensent à en faire autant pour emballer fruits et légumes au rayon frais, ou encore pour emballer leurs achats dans les magasins non alimentaires ? [Pour en savoir plus sur l’impact des sacs plastiques sur la faune et la flore aquatique et sur l’être humain. Et pour ceux qui préfèrent les illustrations accompagnées de chiffres.]
  4. Diminuez le gaspillage alimentaire : apprenez à accommoder les restes, ou mangez-les simplement le lendemain, en les accompagnant d’autre chose s’ils ne sont pas suffisants pour un repas. Pensez aussi à les composter si vous avez de la place pour le faire. Cela vous permettra non seulement de réaliser des économies, mais aussi de réduire vos déchets.
  5. Récupérez le marc de café : toujours dans l’optique de réduire vos déchets alimentaires, récupérez le marc de café ! Il peut vous aider à prévenir les canalisations bouchées ou odorantes, ou servir d’ingrédient de base pour un gommage très efficace ou un masque effet bonne mine. Il est également compostable.
  6. Economisez l’eau des toilettes : si vous n’avez pas de double bouton sur votre chasse d’eau, vous pouvez déposer une brique ou une bouteille remplie de sable dans le réservoir. D’après le livre (qui date un peu …)  » Planète attitude  » du WWF, ce geste pourrait vous permettre d’économiser jusqu’à 3000 l d’eau par an.
  7. Offrez une seconde vie à vos vêtements : que ce soit en les donnant à des proches ou à des associations, en les customisant pour leur offrir une seconde jeunesse, en en faisant des sacs réutilisables ou, pour les plus abîmés, en les découpant simplement pour en faire des chiffons réutilisables pour le ménage, etc.
  8. Limitez autant que possible l’utilisation de votre véhicule : aussi souvent que possible, optez pour les transports en commun, le vélo ou la marche ! Un autre bon moyen de réduire son empreinte écologique, de faire des économies, et de faire un peu d’exercice. Pensez aussi aux sites de covoiturage tels que BlaBlaCar. C’est peut-être le point le plus contraignant (au début) de ces 10 gestes, mais ses bénéfices sont nombreux, et je vous garantis pour avoir moi-même effectué ce changement qu’on s’y adapte très vite !
  9. Achetez local et de saison : acheter local permet de s’assurer que vos aliments n’ont pas parcouru des centaines voir des milliers de kilomètres pour arriver sur votre table. Acheter de saison (dans votre région), c’est vous garantir la même chose… les économies en plus.
  10. Posez une étiquette indiquant  » Pas de publicité  » sur votre boîte aux lettres afin de diminuer votre consommation de papier.

Envie de calculer votre empreinte écologique et d’obtenir d’autres suggestions pour la réduire ? Rendez-vous sur la page  » Calculez votre empreinte écologique  » du WWF.

Mon empreinte écologique est de 6.7 hectares soit 67244 mètres carrés, et vous ? Si vous connaissez votre empreinte écologique ou si vous connaissez d’autres gestes pour la réduire, n’hésitez pas à les partager en commentaire ou sur la page Facebook du blog.